Panier  

Aucun produit

Total 0,00 €

Panier Commander

Mots-clefs

Abonnez-vous

Epées de combat Il y a 3 produits.

L’épée, nombre provenant du latin SPATHA, “chose plate”, est une arme médiévale à double tranchant, se distinguant ainsi du sabre, avec un usage de taille et de stoc. C’est l’une des armes blanches les plus répandues déjà depuis la période Romaine, et elle a évolué tout au long du Moyen Âge avec de caractéristiques déterminées en fonction de la région où elles se forgeaient et de la période. Chevaliers et fantassins utilisaient les épées sur les champs de bataille.

L’épée est composée d’une lame droite en métal pourvue le cas échéant d’une gouttière ou gorge (dépression longitudinale destinée à alléger l’arme), d’une fusée ou poignée, d’une garde composée de deux quillons protégeant la main et d’un pommeau qui évite que la main glisse au long de la garde.
Au Moyen Âge, les épées se classaient en trois types:

- Épée à une main, de longueur entre 80 et 100cm
- Épée bâtarde ou à une main et demie, de longueur entre 100 et 120cm
- Épée à deux mains, de longueur supérieure à 120cm.

En général, les épées étaient protégées par les fourreaux de cuir, lesquels furent assez rapidement renforcés aux points fragiles, notamment au fond où la lame pesait le plus. Le renfort métallique s’appelle la bouterolle.

Afin d’assurer solidité et fiabilité, nos reproductions historiques d'épées médiévales sont forgées artisanalement, pièce par pièce, dans nos propres ateliers. Celles-ci se livrent avec leur fourreau de cuir avec tannage naturel cousu à la main. Nos épées sont aptes au combat mais non au BÉHOURD.

Panier  

Aucun produit

Total 0,00 €

Panier Commander

Paiement sécurisé

Abonnez-vous