Panier  

Aucun produit

Total 0,00 €

Panier Commander

Mots-clefs

Abonnez-vous

Dagues médiévales Il y a 6 produits.

La dague médiévale est une arme blanche courte à simple ou double tranchant utilisée par les hommes d'armes comme arme auxiliaire à l'épée. C'était un élément indispensable, donc puisqu'en cas du combattant perdre l'épée, lui restait la dague pour les combats plus rapprochés. La dague était parfois placée dans la botte des chevaliers médiévaux pour se protéger si jamais il venait à tomber de son cheval.

La dague s'agit d'une arme que le combattant tient de la main gauche au combat à l'épée et qui sert alors à parer et aussi à porter une estocade à l'adversaire. Les combattants, même gauchers, doivent tenir leur arme principale de la main droite.
Mais pour quelle raison?

Dans l'astrologie médiévale, la langue des augures, explique alors que le côté gauche (senestre) est maladroit et fâcheux. Alors que le côté droit (dextre) est adroit et favorable. La croyance au Moyen Âge était très répandue que le droit étain un sort heureux et la gauche un sort malheureux.

Il y a encore une autre explication. Les escaliers ont longtemps été construits tournant vers la droite (dextrogyre). En effet, l'assaillant se trouve généralement à en bas de l'escalier. Il ne peut se protéger avec son bouclier qu'il tient de la main gauche. Il peut seulement utiliser l'arme qu'il tient de la main droite, contrairement au défenseur qui se situe en haut de l'escalier et ainsi exposer son ennemi au pire assaut.

Il existe une grande variété de dagues, les plus communs sont:

- dague à rognons ou couillette dont la suggestivité de sa garde a inspiré le nom.

- dague à rondelles en bois, se caractérise par les deux rondelles en bois qui forment sa garde et son pommeau. Ces rouelles ont pour but de former une masse inattaquable lorsque le poing du soldat se referme sur la garde. Ainsi la garde est courte et les rouelles "encadrent" parfaitement le poing, ça permet une prise ferme du poignard sans risquer de blessure avec la lame

-dague basilard ou bazelaire allemand, dague à lame perce-mailles, etc. sont d'autres types de dagues utilisées en toute l'Europe médiévale.

En plus des lames communes en acier, les lames de Damas apparaissent au Moyen Âge originaires du Proche Orient; elles sont issues d'un mélange d'acier de différentes teneurs en carbone. Elles présentent donc des motifs ondulés sur toute la surface. L'acier de ces dagues a la réputation d'être très dur et résistant et cela à donne place à de nombreuses légendes.

Les dagues causent des blessures bien souvent mortelles, d'où la phrase du célèbre maître d'armes allemand Hans Talhoffer : "Ils en viennent à la dague, Dieu leur vienne en aide !"

Nos reproductions historiques de dagues du Moyen Âge ne sont pas aiguisées et sont forgées artisanalement d'une seule pièce afin d'assurer solidité et fiabilité. Elles sont livrées avec son fourreau de cuir naturel.

Panier  

Aucun produit

Total 0,00 €

Panier Commander

Paiement sécurisé

Abonnez-vous